On apprenait il y a une semaine la disparition de Phillipe Gildas, grand pape de la télévision et présentateur d’une des émissions les plus rock’n’roll des 90’s, celle où tout pouvait arriver : Nulle Part Ailleurs.

Au-delà des mythiques sketchs des Nuls, De Cause et Garcia, Guignols de L’info et consorts, NPA, sous la houlette de l’excellent Stéphane Saunier, nous a gratifié de prestations musicales et/ou WTF d’anthologie. Retour sur 5 d’entres elles, à l’époque où un groupe/artiste pouvait jouer plus de 2 minutes à l’antenne. Le tout en format 4/3, forcément.

#5 Jon Spencer Blues Explosion – 1998

Pour la sortie de leur album ACME en 1998, Jon Spencer Blues Explosion fait trembler le plateau de Nulle Par Ailleurs, sous les yeux hallucinés de Jackie Chan et de Philippe Vecchi (RIP). 7 mins d’un Jon Spencer frétillant (et manifestement sous cock)  où on le voit tenter de galocher les présentateurs et apostropher Jackie Chan sur la table (« My man, Jackie Chan ! »). EPIC !

#4 Killing Joke – 1994

Costumes improbables, air ahuri et chorégraphie soignée (2’59 ») de Jaz Coleman, tout est réunit pour une prestation solaire de Killing Joke.

#3 Nirvana – 1994

C’est la première apparition française de Nirvana sur le petit écran et juste pour ça, cette vidéo méritait sa place dans le top. Accoutré en costards, le groupe livre une prestation propre et sans bavures. Mieux, Kurt Cobain ne fait aucunes fausses notes.

#2 Treponem Pal – 1996

Treponem Pal a clairement marqué les esprits de Nulle Part Ailleurs, c’est le moins que l’on puisse dire. Le groupe français de métal indu, pionnier du genre à l’époque, a eu la bonne idée de se pointer avec leur travesti de roadie, Linda « Patrice » Perav. Jusqu’ici, on se dit pourquoi pas. Tout se passe bien lorsque cette dernière se lance dans un strip-tease survolté qui fera apparaître le derrière mais surtout le devant.

Une prestation qui vaudra dans l’ordre, une bonne vanne de Baffie, une PLS d’Alain de Greef alors directeur des programmes, des excuses publiques de Gildas et un sketch des Guignol (la fameuse « stouquette »).

#1 L7 – 1995

Cannes, les paillettes, très peu pour L7, invité de NPA à l’occasion du festival de Cannes. Le groupe de rock 100% féminin l’a bien fait sentir en foutant un bordel monstre sur le plateau de la croisette. La bassiste Jennifer Finch, particulièrement déchainée ce soir-là, balancera une basse dans le sable, s’en servira d’une autre pour déglinguer son ampli et finira le concert en grand écart devant un Tchéky Karyo médusé.

Partager cet article :
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
Fermer le menu