Disparu ce lundi à 95 ans, Stan Lee était sans conteste le roi du caméo, interprétant son propre rôle dans une quarantaine de films estampillés Marvel. Une palanquée de musiciens rock a aussi fait mu-muse devant la caméra dans des films plus ou moins mémorables. Tour d’horizon de ces apparitions fugaces mais marquantes !

#10 Les Yardbirds (Blow-up, 1966)

Le Swingin London et l’avènement de la contre-culture magnifiquement captés par Michael Antonioni dans ce film où l’on suit la longue déambulation d’un photographe dans les rues des Londres. Ce dernier atterrit dans un club où se produit les Yardbirds, monture 1966, avec Jeff Beck et Jimmy Page aux guitares. Ils interprètent Train Kept A rollin’ devant un public figé, qui sort enfin de sa torpeur lorsque Jeff  Beck met en miette sa guitare et balance ce qu’il en reste dans la fosse aux lions.

**

#9 Keith Richards (Pirates des Caraïbes, 2007)

Qui mieux que Keith Richards pour camper le rôle du père de Jack Sparrow ? Personne. Un rôle de composition en somme, flambé au rhum.

**

#8 Dave Grohl (Tenacious D : The Pick Of Destiny, 2006)

Saint Dave se métamorphose en Satan le temps d’un caméo aux côtés de l’infatigable Jack Black  pour un « concours rock » des plus épique.

**

#7 Jack White (Walk Hard, 2007)

Jack White dans la peau d’Elvis dans le trop sous-estimé Walk Hard, film retraçant l’ascension vers la gloire puis la chute du chanteur – fictif – Dewey Cox. L’attitude et la voix, check. Je suis un peu plus dubitatif sur la ressemblance physique avec le King.

**

#6 The Offspring (La Main qui Tue, 1998)

Attention nanard ! Avec au casting s’il-vous-plaît, Jessica Alba et Seth Green (Austin Powers 2, entre autres). Le groupe californien y fait un caméo lors d’une fête de lycée qui tourne mal : une main tueuse et particulièrement vorace s’invite à la fête et s’en prend directement à Dexter Holland, chanteur du groupe, en le scalpant à l’Iroquoise. Propre, presque sans bavures.

**

#5 Marylin Manson (Wrong Cops, 2013)

Egalement habitué des plateaux ciné, Marylin Manson joue ici un rôle à contre-emploi. Sans maquillage, il incarne un ado obèse un peu attardé, David Dolores Frank, pitoyable victime d’un flic pervers joué par le génial Mark Burnham.

**

#4 et #3 Flea (Retour vers le futur II/III et The Big Lebowski)

Avec une filmographie à faire pâlir ton pote inscrit au cours Florent qui galère à trouver un casting pour la prochaine pub Mousline, Flea a tout de l’acteur culte de second plan. Le bassiste des Red Hot a cumulé les petits rôles (dernièrement dans Baby Driver) et pas les plus dégueus. Parmi eux, Douglas Needles, le patron tyrannique de Marty Mcfly dans les deux derniers volets de Retour vers le Futur et surtout Kieffer, le nihiliste nazi de The Big Lebowski. Culte !

**

#2 Cannibal Corpse (Ace Ventura, 1994)

Death Metal, Jimy Carrey et détective pour animaux. Kamoulox ? Non, c’est l’équation résultante de l’apparition furtive mais ô combien mémorable du groupe Cannibal Corpse dans le premier volet d’Ace Ventura, film culte s’il en est. Un caméo qui leur vaudra de se faire connaître bien au-delà de la sphère metal et qui sera remis sur le tapis dans la quasi-totalité des interviews que le groupe a donné ces 24 dernières années.

**

#1 Alice Cooper (Wayne’s World, 1991)

Comment ne pas citer Wayne’s World dans ce top. Alice Cooper dans son propre rôle, dissertant une leçon d’histoire avec le plus sérieux du monde dans les backstages, en compagnie de Wayne et Gart, sur le cul. « On mérite pas, on est tout petits, on est à chier !! »

Partager cet article :
  • 12
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
    12
    Partages
Fermer le menu