The Dirt (La Saleté), biopic consacré à Mötley Crüe, est on ne peut plus explicite sur ses intentions : narrer les exploits trashouilles du groupe le plus débile de l’histoire, sur fond de sexe (80% du film), de drogues et de glam rock.

Adapté de l’autobiographie du même nom sortie en 2001, The Dirt se présente comme l’anti Bohemian Rhapsody. Oubliez donc la docilité et la prud’homie de ce dernier et plongez tout de go dans ce qui se fait de plus « bruyant, grossier et agressif ». Avec ses allures de téléfilm du mercredi après-midi sur NT1, le film joue, ô surprise, sur tous les clichés éculés du rock : les groupies par palettes entières, les chambre d’hôtels ravagées, les scènes de piquouzes et de défonce, j’en passe et des meilleurs. Fallait-il s’attendre à autre chose de la part de Mötley Crüe ? Oui et non.

Aux manettes de cette adaptation, Jeff Tremaine, à qui l’on doit les 3000 films Jackass. En ressort une succession de séquences plus humiliantes/gênantes les unes que les autres, surtout pour les femmes, grandes perdantes de ce film à la testostérone hypertrophiée. Point culminant, la scène avec Ozzy Osbourne au bord la piscine où il est question de sniffer des fourmis et boire sa propre urine… C’est fin, ça se mange sans faim ! Si la trashitude du bouquin est fidèlement restituée, on reste tout de même dubitatif sur l’intérêt de la chose.

Wikipedia vs Paris-Match

Car on parle finalement peu de musique dans ce biopic. A la différence d’un Bohemian Rhapsody qui s’appuyait sur des séquences musicales plutôt réussies et des morceaux de vie bien choisis, The Dirt mise tout sur la bouffonerie rock’n’roll et la décadence de son groupe. Et à trop vouloir en faire, le film peine à susciter un vrai intérêt pour les déboires extra-musicaux de ses personnages beaucoup trop cartoonesques. Reste un film globalement plutôt distrayant, à l’image de ce qui a motivé Nikki Sixx et sa bande à former un groupe dans les années 80  : s’en payer une bonne tranche, ni plus, ni moins.


The Dirt de Jeff Tremaine, disponible sur Netflix depuis le 22 mars 2019.

Partager cet article :
  • 3
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
    3
    Partages
Fermer le menu